International Ice Hockey Federation

Informations

Format du tournoi

 

Les 10 équipes sont divisées en deux groupes de cinq équipes pour le tour préliminaire.

Après une ronde préliminaire simple dans chaque groupe, les quatre meilleures formations de chaque groupe accèderont au tour éliminatoire, tandis que l’équipe classée cinquième dans chaque groupe passera au tour de relégation.

 

Les quatre équipes classées aux quatre premiers rangs après le tour préliminaire joueront des quarts de finale en croisé : 1A contre 4B, 1B contre 4A, 2A contre 3B et 2B contre 3A. Le vainqueur de chaque quart de finale accède aux demi-finales.

Les vainqueurs de chaque rencontre de demi-finale joueront pour la médaille d’or, tandis que les perdants joueront pour la médaille de bronze.

Mode de relégation

Les deux équipes classées dernières du tour préliminaire jouent une ronde de relégation au meilleur des trois matchs. Le troisième match ne sera joué que si nécessaire. Le vainqueur de la série participera au IIHF World Junior Championship 2016, tandis que le perdant est relégué en Division I Groupe A.

Système à trois points

Pour tous les matchs, les points sont distribués comme suit :

  • 3 points pour l’équipe vainqueur au terme du temps règlementaire
  • 1 point pour chaque équipe s’il y a égalité au terme du temps règlementaire
  • Un point supplémentaire est gagné par l’équipe qui remporte le match au terme d’une période de prolongation de 5 minutes ou au terme de la procédure des tirs au but, si les équipes sont toujours à égalité à la fin de la période de prolongation
  • 0 point pour l’équipe qui perd le match au terme du temps réglementaire

Procédure pour la prolongation

En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, une prolongation de cinq minutes est jouée immédiatement après une pause de trois minutes. Les équipes changent de côté pour la période de prolongation. La partie se termine au terme des cinq minutes de prolongation ou lorsqu’un but est marqué. L’équipe ayant marqué le but sera déclarée vainqueur. Si aucun but n’est marqué durant la prolongation, il est procédé à une séance de tirs au but. Toute prolongation de matchs IIHF est jouée à quatre (4) joueurs de champ et un (1) gardien par équipe.

Procédure pour la prolongation lors des matchs éliminatoires :

  • En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire lors d’un match éliminatoire de relégation, de placement, de quart de finale, de demi-finale et du match pour la médaille de bronze, une prolongation de 10 minutes selon le principe de la « mort subite » est jouée après une pause de trois minutes.
  • Les équipes changent de côté pour la période de prolongation. 
  • L’équipe qui marque un but durant cette période remporte le match.
  • Lors du match pour la médaille d’or, une période de prolongation de 20 minutes selon le principe de la « mort subite » est jouée après une pause de 15 minutes durant laquelle la surface de la glace sera refaite.
  • Les équipes changent de côté.
  • L’équipe qui marque un but durant cette période est déclarée vainqueur.
  • Si aucun but n’est marqué durant la prolongation avec « mort subite », il est procédé à une séance de tirs au but conformément à la Procédure pour les tirs au but.

Procédure pour les tirs au but

Si aucun but n’est marqué durant la prolongation, il est procédé à une séance de tirs au but. La procédure suivante s’applique :

  • Trois joueurs différents de chaque équipe s’élancent alternativement jusqu’à ce qu’un but décisif soit marqué.
  • Si l’égalité persiste après trois tirs au but effectués par chaque équipe, la séance de tirs au but se poursuit sous forme de tie-break avec des séries 1 contre 1. L’ordre des tireurs est inversé par rapport à la première série de tirs au but. Les mêmes joueurs ou de nouveaux joueurs peuvent effectuer les tirs de tie-break.
  • Le même joueur peut être désigné par une équipe pour tous les tirs lors du tie-break.
  • Seul le but décisif compte pour le résultat final du match.
  • Les tirs au but sont effectués des deux côtés de la surface de glace. La surface de glace utilisée doit être nettoyée à sec.
  • L’équipe qui effectue le premier tir au but est déterminée par pile ou face. L’équipe remportant le pile ou face pourra choisir de commencer la séance de tirs au but ou de tirer en deuxième.
  • Un joueur dont la pénalité n’est pas terminée à la fin de la prolongation ne peut pas être désigné pour les tirs au but ; il doit rester sur le banc des pénalités ou dans le vestiaire.
  • Une fois désignés, les joueurs peuvent être remplacés uniquement en cas de blessure ou de pénalité.
  • Le joueur remplaçant est placé à la fin de l’ordre des tireurs.
  • Les gardiens défendent toujours le même but, désigné par l’arbitre. Les gardiens de chaque équipe peuvent être changés après chaque tir.
  • Les joueurs des deux équipes s’élancent alternativement jusqu’à ce qu’un but décisif soit marqué.
  • Le but marqué sera comptabilisé au joueur qui a inscrit le but et au gardien concerné.

Procédure en cas d’égalité au classement

En cas d’égalité de points entre deux équipes dans un classement, la confrontation directe entre ces deux équipes est déterminante, le vainqueur de ce match l’emportant.

Etant donné que le système à trois points ne permet pas de terminer un match sur un score nul, la procédure ci-dessous s’applique lorsqu’il y a égalité de points entre trois équipes ou plus dans un classement de Championnat du monde.

En cas d’égalité de points entre trois équipes ou plus, la procédure s’applique comme suit pour déterminer le classement, ce qui crée un sous-groupe parmi les équipes à égalité de points. La procédure se poursuit jusqu’à ce que deux équipes seulement soient à égalité de points, ou que plus aucune équipe ne soit à égalité de points. Dans le cas de deux équipes restantes à égalité de points, la confrontation directe entre ces deux équipes est déterminante, étant donné que ce match n’a pas pu se terminer sur un score nul. Si plus aucune équipe n’est à égalité, les critères spécifiés dans les étapes respectives s’appliquent.

1er étape : Un sous-groupe est créé en tenant compte des matchs joués entre chacune des équipes à égalité de points. Les points gagnés lors des confrontations directes entre les équipes à égalité de points sont déterminants pour y classer les équipes.

2e étape : Si trois équipes ou plus sont toujours à égalité de points, la meilleure différence de buts lors des confrontations directes entre les équipes à égalité de points est déterminante.

3e étape : Si trois équipes ou plus sont toujours à égalité de points et à égalité à la différence de buts, le plus grand nombre de buts marqués par ces équipes lors de leurs confrontations directes est déterminant.

4e étape : Si trois équipes ou plus sont toujours à égalité de points, à égalité à la différence de buts et à égalité au nombre de buts marqués, les résultats entre chacune de ces trois équipes et l’équipe la plus proche au classement en-dehors du sous-groupe seront déterminants. Dans ce cas, l’équipe affichant le meilleur résultat (premièrement : points ; deuxièmement : différence de buts ; troisièmement : plus grand nombre de buts marqués) contre l’équipe la plus proche au classement en-dehors du sous-groupe l’emporte.

5e étape : Si les équipes sont toujours à égalité, les résultats entre chacune de ces trois équipes et l’équipe la seconde plus proche au classement en-dehors du sous-groupe sont déterminants.

6e étape : Si les équipes sont toujours à égalité après l’application des cinq critères ci-dessus, des considérations sportives sont appliquées. Les équipes sont classées selon leur rang avant le Championnat (classement).

Remarque : Si les matchs entre ces équipes n’ont pas encore tous été joués lors d’un tournoi en cours, les équipes à égalité sont classées selon les critères suivants : 1) nombre inférieur de matchs joués, 2) différence de buts, 3) nombre de buts marqués 4) classement avant le Championnat.

Informations supplémentaires

Cliquez ici pour télécharger le Règlement et le Règlement sportif de l’IIHF (en anglais).

Eligibilité

Afin de pouvoir participer au IIHF World Championship, au tournoi olympique de hockey sur glace, ainsi qu’aux qualifications pour ces compétitions, les joueurs doivent remplir les exigences suivantes :

- Chaque joueur doit être soumis à la juridiction d’une association nationale membre de l’IIHF.

- Chaque joueur doit être citoyen du pays qu’il représente.

 

Acquisition d’une nouvelle éligibilité nationale (« Règle des deux ans »)

Si un joueur a changé de citoyenneté ou a acquis une autre citoyenneté et souhaite participer pour la première fois à une compétition IIHF en représentant son nouveau pays, il doit :

- Prouver avoir participé durant au moins deux saisons de hockey sur glace consécutives et durant au moins 16 mois consécutifs (480 jours) aux compétitions nationales de son nouveau pays, après avoir atteint l’âge de 10 ans révolus. Durant cette période, il ne doit pas avoir été transféré vers un autre pays ou avoir joué au hockey sur glace dans un club de tout autre pays.

- Être détenteur d’une international transfer card (ITC, carte internationale de transfert) prouvant le transfert vers la compétition nationale de son nouveau pays et ayant été approuvée et datée au minimum 16 mois (480 jours) avant le début de la compétition IIHF à laquelle le joueur souhaite participer.

 

Modification de l’éligibilité nationale (« Règle des quatre ans »)

Un joueur ayant déjà participé à une compétition IIHF peut changer son éligibilité nationale (ceci n’est possible qu’une seule fois dans la vie d’un joueur) si :

- Le joueur est citoyen du nouveau pays de son choix.

- Le joueur a participé aux compétitions nationales de son nouveau pays durant au moins quatre années consécutives (1460 jours), période durant laquelle il n’a été ni transféré vers un autre pays, ni joué au hockey sur glace dans un club de tout autre pays, ni joué pour son ancien pays lors d’une compétition IIHF.

- Le joueur est détenteur d’une international transfer card (ITC, carte internationale de transfert) prouvant le transfert vers la compétition nationale de son nouveau pays et ayant été approuvée et datée au minimum quatre ans avant le début de la compétition IIHF à laquelle le joueur souhaite participer.

Histoire

Saison

Or

Argent

Bronze

Lieu

1999

Finlande

Suède

Slovaquie

Füssen / Kaufbeuren (Allemagne)

2000

Finlande

Russie

Suède

Kloten / Weinfelden (Suisse)

2001

Russie

Suisse

Finlande

Heinola / Helsinki / Lahti (Finlande)

2002

États-Unis

Russie

Rep. tchèque

Piestany / Trnava (Slovaquie)

2003

Canada

Slovaquie

Russie

Iaroslavl (Russie)

2004

Russie

États-Unis

Rep. tchèque

Minsk (Bélarus)

2005

États-Unis

Canada

Suède

Ceske Budejovice / Plzen (Rep. tchèque)

2006

États-Unis

Finlande

Rep. tchèque

Angelholm / Halmstad (Suède)

2007

Russie

États-Unis

Suède

Tampere / Rauma (Finlande)

2008

Canada

Russie

États-Unis

Kazan (Russie)

2009

États-Unis

Russie

Finlande

Fargo (États-Unis)

2010

États-Unis

Suède

Finlande

Minsk / Bobrouïsk (Bélarus)

2011

États-Unis

Suède

Russie

Crimmitschau / Dresde (Allemagne)

2012

États-Unis

Suède

Canada

Brno / Znojmo (Rep. tchèque)

2013

Canada États-Unis Finlande

Sotchi (Russie)

2014

États-Unis Rep. tchèque Canada

Lappeenranta / Imatra (Finlande)

2015

États-Unis Finlande Canada

Zoug / Lucerne (Suisse)

 

Medailles

No.

Pays

Or

Argent

Bronze

Totale

1

États-Unis

9

3

1

13

2

Russie

3

4

2

9

3

Canada

3

1

3

7

4

Finlande

2

2

4

8

5

Suède

0

4

3

7

6

Slovaquie

0

1

1

2

7

Rep. tchèque

0

1

3

4

8

Suisse

0

1

0

1

Zoug

 

BIENVENUE A ZOUG – la ville sportive au centre de la Suisse

 

A une heure de route de l’aéroport de Zurich, Zoug est située à proximité des montagnes, dans un magnifique paysage vallonné entouré de deux lacs. La ville, également connue pour ses cerises et son monde des affaires, propose de nombreuses activités dans un cadre très agréable. Le stade de glace de Zoug (Bossard Arena) est la patinoire du club local EVZ, qui évolue en National League A suisse. La Bossard Arena de Zoug accueillera le groupe B et l’équipe hôte. Les demi-finales et la finale seront également jouées à Zoug.

Attractions principales :

  • La vielle ville
  • La promenade du lac
  • Le paysage

 
Plus d’informations : www.zug-tourismus.ch/en

Zug Altstadt Gross Zug Altstadt Zytturm2

Photos : Zoug Tourisme

Lucerne

 

BIENVENUE A LUCERNE – ville charmante et bien connue

 

La ville héberge aussi bien le très avant-gardiste Centre de la culture et des congrès de Lucerne (KKL), dessiné par Jean Nouvel, que des monuments historiques préservés depuis des siècles. Les musées, les théâtres et les festivals proposent un mélange parfait entre traditions et dernières tendances, entres coutumes séculaires et haute technologie, faisant de Lucerne une ville culturelle unique. Plongez dans l’univers de la ville, profitez du paysage magnifique, promenez-vous le long des quais et ne soyez pas surpris de ne plus vouloir quitter Lucerne. Le charme de Lucerne est légendaire. Le Centre de glace de Lucerne accueillera le groupe A. Les demi-finales et la finale se joueront à Zoug. Le Centre de glace de Lucerne est très bien situé, non loin du lac et à proximité du centre-ville.

Attractions principales :

  • Le pont couvert médiéval (Kapellbrücke)
  • La vieille ville
  • Le KKL Lucerne
  • Le Musée des transports

 
Plus d’informations : www.luzern.com/fr

Luzern Schweizerhofquai 12

Luzern Panorama Guetsch

Luzern Jesuitenkirche Reussquaimg 6552

Photos : Elge Kenneweg

Sites

STADE ZOUG

 

Bosshard Arena, General-Guisan-Strasse 4, 6300 Zoug, www.bossard-arena.ch

 

STADE LUCERNE

 

Regionales Eiszentrum Luzern AG, Eisfeldstrasse 2, 6005 Lucerne, www.eiszentrum.ch

Matchs préparatoires

4 avr. 13h00 Slovaquie  -  Rép. tchèque Bratislava (SVK) 2-1 tab
4 avr. 17h30 Allemagne  -  Suisse Füssen (GER) 3-2 tab
6 avr. 17h00 Rép. tchèque  -  Slovaquie Breclav (CZE) 1-2 tab
8 avr. 19h30 Allemagne  -  Japon Füssen (GER) 5-2
9 avr. 19h30 Allemagne  -  Japon Füssen (GER) 7-3
10 avr. 19h30 Suisse  -  Suède Bâle (SUI) 2-5
11 avr. 19h30 Allemagne  -  États-Unis Füssen (GER) 3-8
12 avr. 16h00 Suisse  -  Russie Lucerne (SUI) annulé (1-1)
13 avr. 18h30 Slovaquie  -  Canada Zoug (SUI) 0-5
13 avr. 19h00 Suède  -  Rép. tchèque Bâle (SUI) 1-4
13 avr. 19h00 États-Unis  -  Finlande Lucerne (SUI) 7-2
14 avr. 18h30 Allemagne  -  Canada Zoug (SUI)  

Cliquez ici pour les statistiques et le ticker des matchs préparatoires en Suisse.

Bénévoles

 

Recherchons bénévoles !

 

Participe toi aussi aux CM U18 de hockey sur glace du 26 au 26 avril 2015. Sous le slogan POWER OF THE FUTURE, les meilleurs talents de la relève offriront du hockey sur glace de première qualité. Inscris-toi maintenant comme bénévole en remplissant le formulaire. Nous recherchons des bénévoles motivés pour nous soutenir activement lors de cet événement. Nous te garantissons des moments formidables et inoubliables lors des CM !

Accréditation de média

 

Il est possible de demander une accréditation de média pour le Championnat mondial de hockey sur glace des M18 2015 de l’IIHF à Zoug et Lucerne (Suisse) jusqu’au 22 mars 2015.

 

Cliquez ici pour le formulaire de demande d’accréditation de média.

Envoyez le formulaire à alexander.keller@swiss-icehockey.ch et pour les demandes provenant de la radio et de la télévision ainsi que de sites Web assurant une couverture audio-vidéo à l’adresse indiquée dans le formulaire.

Contacts

IIHF Ice Hockey U18 World Championship 2015
Swiss Ice Hockey Federation

Hagenholzstrasse 81
CH - 8050 Zurich

Téléphone +41 44 306 50 50
Fax +41 44 306 50 51

www.swiss-icehockey.ch